Humeur, danger de croire que les standards du web sont acquis

Humeur, danger de croire que les standards du web sont acquis (le 25/08/2010)

Cette réflexion est totalement personnelle et n'engage que moi, toutefois je me la pose de plus en plus depuis que l'idée a germé.

Cette idée m'est venue en discutant avec un collègue, je lui expliquais que je travaillais à fond en utilisant les standards du web depuis maintenant plusieurs années.

Et la question s'est posée à moi : est-ce qu'à force d'utiliser les standards, de travailler avec, de manger standards, de *pisser* standards, on ne finit pas... tout simplement par croire que c'est acquis ? (pour tout le monde j'entends, avec le danger que cela implique)

Je reconnais que j'ai toujours eu une certaine liberté de les utiliser dans mon milieu professionnel, et donc, j'ai depuis plusieurs années, TOUJOURS fonctionné comme cela, j'ai d'ailleurs beaucoup de mal à reprendre de la soupe de tags des premiers sites. Et j'imagine ne pas être le seul à fonctionner ainsi.
Et au final, je finis par me dire (je caricature)... pourquoi encore rabâcher les mêmes concepts... ils doivent être installés... vu que je suis le premier à ne plus fonctionner que comme ça et que je suis vraiment pas le seul !

N'y a-t-il pas danger ? Entre les "ultra des standards" qui ne connaissent plus que cela qui se tiennent à la pointe (et qui ne s'intéressent plus qu'à la pointe... vu que pour eux les bases sont acquises depuis des années), et ceux qui démarrent, il risque d'y avoir une sérieuse fracture, et même des risques d'incompréhensions.
Sans compter tout l'éventail entre les experts et les débutants.

Et j'ai l'impression que ces bases ne sont franchement pas acquises.

Réflexion à creuser... (je vous invite à ajouter votre grain de sel en commentaire d'ailleurs)

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1322

8 commentaires

Posté par Olivier G. le 25/08/2010 à 17:57:20
Je ne le pense pas, les bases des standards sont simples à apprendre et les ressources pour ce faire sont nombreuses.

Encore faut-il une volonté de faire mieux plutôt que plus rentable...
Posté par Nico le 25/08/2010 à 17:59:23
Olivier : justement, cette volonté me parait disparaitre chez les décideurs... :-\
Posté par Martin - Webaaz le 25/08/2010 à 18:17:36
Quand on voit ce qu'on voit, on se dit que c'est loin d'être évident pour tout le monde. Certes les ressources existent, aujourd'hui plus qu'hier, mais il faut continuer d'éduquer et d'expliquer ce qu'on peut y gagner.

A mon avis, il faudrait purger le net de tous les documents trop vieux et qui ne sont plus du tout à jour sur ce point. Des développeurs junior peuvent y trouver de très mauvais exemples !

Alors continuons, il reste du travail !
Posté par Handi-pratique le 25/08/2010 à 18:18:36
Bonjour,

Le raisonnement opposé me semble plus propice au bien-être psychologique (sourire)

Force est de constater que les standards sont loin d'être acquis par tous les professionnels du Web, il suffit de voir que 99,9 % des sites ne sont pas valides W3C pour se rendre compte. Toutefois sans les efforts des "ultra des standards", nous ne pourrions profiter aujourd'hui d'outils de gestion de contenu avec un tel niveau de respect des standards. La grosse majorité des CMS génèrent désormais un code propre, ces outils sont largement utilisés par le grand public, ce qui a pour conséquence indirecte une évolution vers des standards du Web en douceur.

Notons également que depuis la démocratisation, au sein de la communauté Web principalement, des standards du Web, un travail de fond a été accompli sur les navigateurs. Le nouveau parc informatique mondial est en train de diffuser des navigateurs modernes et qui respectent de plus en plus les standards, un pas de géant !

En conclusion je dirais que le Web est trop jeune pour considérer que quoi que ce soit puisse être acquis à ce jour, une chose est sûre : le Web de demain sera libre et respectueux ou ne sera pas.
Posté par Alf le 25/08/2010 à 18:55:10
Très intéressante, cette réflexion !

Mon passé d'amateur et mon récent poste de développeur web me permettent d'apporter "mon grain de sel" (clin d’oeil)

1) (hors-sujet) : 3ème ligne de ton billet : "plusieurs annéeS" (je sais ce que c'est la fatigue (grand sourire))

2) J'ai débuté en utilisant un CMS, et je n'ai jamais vu un CMS générer des pages qui soient TOUTES valides W3C (comme Wordpress, qui est très utilisé). Grâce à toi, Nico, j'ai pu me mettre à la recherche de l'optimisation du code et des standards lors du développement de mon site en amateur. Ca m'a valu de bonnes prises de têtes, surtout avec IE. Mais quelle fierté d'avoir un site (moche, certes), respectueux des standards du W3C. Grâce à toi, je suis devenu un "fan" des standards. Ce qui m'amène au point n°3 :

3) En arrivant à mon nouveau poste, j'ai fait la connaissance d'un collègue qui finalise un site web pour mon employeur. Après avoir mis le nez dans le code, je me suis dit que je serai bien incapable de l'aider sur ce projet car aucun effort de "qualité" (qui est - selon moi - lié aux "standards") n'a été fait (intégration de morceaux de code choppés sur le net, peu voire aucune organisation des fichiers, etc...). L'exemple même de ce qu'on trouve trop souvent sur le web : des développeurs qui ne veulent pas "réinventer la roue" et qui pondent des codes "moisis" (j'ose espérer qu'ils ne sont pas tous comme ça !)

Etant maniaque du code clair, ordonné et documenté, je m'inquiète également de ce qu'on trouve sur le net, alors que, comme toi, je me dis que les standards existent depuis assez longtemps pour être utilisés dans 99% des cas. Mais les navigateurs n'aident pas non plus à faire des efforts (qui a dit IE ?). J'en veux pour preuve l'interprétation aléatoire des "nouvelles" balises CSS3 : certaines sont prises en compte par X mais pas par Y qui interprète très bien les balises que ne comprend pas X...Comment s'y retrouver dans ces cas-là ?

Pour avoir un standard de la programmation, il faudrait déjà qu'il y ait un standard des navigateurs pour aider les pauvres développeurs que nous sommes.

Je vais m'arrêter parce que si je continue, mon pavé sera encore plus indigeste et je vais finir par dire du mal des gens qui mettent des étiquettes W3C sur leurs sites alors qu'ils ne sont pas du tout valides, d'AJAX et du Javascript. Mais comme j'aime pas dire du mal et que je veux passer un bonne soirée, je m'abstiens (clin d’oeil)

@+ ! (Et je sais pas ce que tu trouves au langage SMS qui est si harmonieux et plaisant à lire (grand sourire) )
Posté par truffo le 25/08/2010 à 19:13:25
Je me pose le même genre de question. Je me demande encore tout à l'heure si la manière dont je devais aborder HTML 5 sur mon blog : soit avoir une approche concentré uniquement sur les nouveautés soit partir comme si HTML 5 était comme un nouveau langage bâti à partir de rien.

Plus, j'y réfléchie plus je me dit que la 2ième solution me parait la meilleur.
Posté par karl le 25/08/2010 à 20:58:13
Le processus qualité autour des normes Web est bien souvent pas pris en compte. Il ne s'agit pas seulement de définir un projet en utilisant les normes Web, mais de l'intégrer un peu plus loin.

Qu'est-ce que cela implique (en tenant en compte la dimension business) ?

* Des développeurs formés et avec du temps pour continuer à rester à jour. Cela veut dire négocier dans une structure d'entreprise que les décideurs permettent aux développeurs de la formation ou de l'autoformation (organisé)

* Des techniques de gestion de la qualité. Une des grosses erreurs est de livrer un gabarit correct. Un projet est valide entièrement mais il ne tient pas la route pendant plus d'une semaine à cause des entrées utilisateurs corrompues (caractères, codes, etc.) La solution : Des développeurs Web aguerris qui contrôlent l'entrée des données, les corrigent éventuellement par des programmes, des audits de sites intégrés au processus de publication avec des loupes de feedback courtes. Cela a un coût dans le développement du projet. Le prévoir en amont au niveau de l'offre de service.

* Un budget de maintenance pour le site comprenant la qualité du site.

Les décideurs n'ont pas forcément à savoir que c'est valide et accessible, car cela fait partie en fait de la qualité primordiale qu'un site devrait respecter. Un peu comme la qualité du code PHP (il doit être sécuritaire et efficace sans avoir à s'en soucier, responsabilité du développeur)

Posté par Nico le 26/08/2010 à 13:55:54
Martin - Webaaz > en effet, et je pense qu'il y a devoir d'expliquer les techniques et d'insister sur le fait que ce ne sont jamais que des techniques... qui ne remplacent pas le cerveau du dev.

Handi-pratique > moi aussi, je préfère le raisonnement dans ce sens. (grand sourire) Mais j'ai l'impression d'une fracture de plus en plus nette entre ceux qui sont des utilisateurs convaincus des standards et ceux qui s'en moquent.

Alf > corrigé merci ! (sourire) Ceci dit, pour moi, ces "développeurs" sont plutôt des bidouilleurs... après, il ne faut pas être sectaire : certaines fois, tu as 3 clients qui veulent "tout tout de suite", et tu peux être amené à faire des choix. Ceci dit, l'idée est quand même de maitriser ta prestation en tant que professionnel.

Truffo> A voir... pour ma part, je pense que le gros changement viendra plus de CSS3 que de HTML5... même si j'aime beaucoup ce dernier (notamment la balise vidéo) et ses futures possibilités.

karl > Tes idées sont pleines de bon sens... mais pas mal de clients n'ont pas intégré cette notion de qualité et préfèrent continuer les mises à jour eux-mêmes... et sans avoir les compétences nécessaires (on peut bien les former autant qu'on veut, on n'en fera pas des développeurs)

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.