Un commit tous les jours

Un commit tous les jours (le 17/11/2017)

En début de cette année, je me suis essayé sur un coup de tête à me lancer à faire un commit tous les jours. Il faut dire que ma salle de bain m’envoyait un message subliminal depuis des années (si si, c’est bien ma salle de bain).

Ma salle de bain, seuls les vrais sauront

Voici un retour d’expérience.

Un constat

Grosso modo, en 2016, j’avais fait 511 contributions sur Github. Mais le tout était très disparate, je manquais de régularité. En clair, j’ai un souci, je n’ai pas 2 à 3 heures à disposition quand je veux, la vie, toussââââ…

L’idée proprement dite

Du coup, je me dis que je pouvais me lancer là-dedans. L’idée de base : remplir presque à tout prix le contribution graph, et surtout, plus sérieusement, consacrer toujours un peu de temps chaque jour à avancer des choses, que ce soit sur CSP, Röcssti, Van11y, les plugins accessibles avec jQuery ou d’autres choses.

L’idée est clairement de lisser la charge et de l’étaler. Comme je n’ai que difficilement 3 heures à disposition, hé bien, je vais l’étaler à coup de 5/10 minutes.

En pratique

Pour être honnête, quand je me suis lancé là-dedans le jour de l’An, je ne pensais pas tenir 5 jours. Pendant un mois, tous les jours, je n’avais pas de visibilité au-delà de 3 jours, des fois moins.

L’idée est d’avoir au moins un projet qui vous permet de commiter rapidement et sans se prendre la tête. Le jeu – car cela doit rester un jeu – doit toujours être amusant, jusqu’à ce que cela se transforme en habitude. Clairement, pour moi, c’est mon dépôt sur CSP qui est là pour cela.

Il m’est arrivé quelques rares fois de faire des commits de pur confort, genre remplacer un bout de texte, ce genre de chose… mais ce fut très rare. Bon, une connexion en carafe impliquant de faire des commits depuis mon iPad sur Github est une excuse tout à fait valable, si si ! Le dernier week-end, je suis allé squatter la connexion d’un voisin qui n’était pas là... croyez-le ou non, mais là on apprécie quand il fait 5 degrés en extérieur de pouvoir faire un commit en 30 secondes.

Autre astuce : savoir se restreindre. Une mise à jour à faire sur tous mes plugins jQuery ? Hop, on ne fait pas tout tout de suite, une ou deux par jour (n’oublions pas que mon objectif était de lisser la charge).

Attention : contribution ne veut pas dire code. Bien au contraire. Ouvrir une issue, modifier du texte, etc. cela en fait partie, et c’est très bien aussi. Dans l’absolu, il est possible de faire cela sans coder.

Retour d’expérience

Au début, je ne savais pas trop où j’allais avec ça, ni si ça allait durer. C’est de la démarche à long terme, il faut le voir comme un décrassage sportif, une sorte d’entretien, une hygiène.

Le résultat sur mon contribution graph n’est pas définitif, mais il est plutôt intéressant.

Contribution graph de Nico pour 2017 (y a beaucoup de vert)

Un bon point : comme j’ai pris de bons réflexes, j’ai tendance à éviter de reporter la publication d’une mise à jour, ce qui évite les reculades façon « j’y ferai plus tard, c’est-à-dire jamais ».

Ne croyez pas pourtant que cela va vous mettre à jour sur tous vos dépôts… je peine à suivre pour certains plus ou moins prioritaires. Et les journées ne font que 24 heures. D’ailleurs, ne l’oubliez jamais quand vous vous apprêtez à ronchonner sur un projet gratuit, la personne qui le maintient ne vous doit rien dans 99% des cas.

Après, oui certes, il y a quelques trous dans le calendrier. Ce qui est drôle, c’est que je suis presque capable de vous dire pourquoi à chaque fois : un ralentissement durant les vacances d’été (c’est le principe des vacances), un redémarrage post-vacances difficile, un long week-end de pure déconnexion et de bonheur durant quatre jours, etc. Ce calendrier me parle et raconte des bouts d’histoire.

Côté travail accompli, j’en ai ressenti les bénéfices au bout de plusieurs mois. C’est parfait pour accumuler des connaissances, faire avancer petit à petit des choses, au fil de l’eau. J’ai encore au moins 50 commits d’avance sur mon dépôt sur CSP.

Contreparties : j’ai beaucoup moins blogué cette année. Ce n’est pas uniquement dû à cela, mais cela a joué. Ceci dit, je compense le manque d’écriture publique (et encore, j’avoue être très fan d’écrire pour les #mercrediFiction sur Mastodon, et j’ai quand même commis quelques articles et billets) par d’autres échanges, en privé. C’est peut-être l’année où j’ai le plus écrit, et vous savez quoi ? Cela fait du bien.

Il est aussi difficile de démarrer de nouveaux projets ainsi, surtout s’ils demandent beaucoup de temps. Ceci dit, se cantonner à des tâches de maximum 10 minutes pourrait être une approche, à tester. J’ai plusieurs scripts qui me trottent en tête, mais l’accouchement s’avère difficile. C’est pour cela que j’adore prendre le train durant des heures, le dernier script sur Van11y a été codé ainsi, à l’aller pour Aix en Provence (coucou Sud Web).

Conclusion

Si cela vous tente, c’est une expérience intéressante. Pour l’instant, je ne me vois pas l’arrêter, j’ai pris cette habitude. Cela convient bien à ma façon d’avancer, lentement mais sûrement. Je ne suis pas un sprinteur mais un coureur de fond.

Je ne peux pas dire si cette expérience est adaptée pour tout le monde, ce mode de fonctionnement a ses avantages et ses inconvénients. Peut-être est-elle moins adaptée pour de gros développements, je n’oserai pas prétendre que c’est adapté à tous les cas de figure et à toutes les personnalités. Ceci dit, je trouve cette expérience positive.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1708


Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.