Note de lecture : la dette technique, par Bastien Jaillot

Note de lecture : la dette technique, par Bastien Jaillot (le 09/03/2015)

J’avais déjà eu le plaisir d’assister à une conférence de Bastien Jaillot à Paris Web sur la dette technique, du coup, j’étais impatient de lire un ouvrage sur le sujet.

Ce livre est édité par la société Wagon 42, le Train de 13H37 si vous préférez :). J’avais déjà eu le plaisir de lire le Petit Précis de Créativité, qui venait aussi de la même gare.

La dette technique, par Bastien Jaillot

Comme toujours, quand on pense dette technique, on pense à une situation d’urgence : en gros il y a le feu à la baraque. Ce n’est pas un hasard si Bastien est surnommé « pompier du code », comme il l’indique dans ce livre.

C’est d’ailleurs ce que je relate dans l’article La dette technique en exemple : un méga-incendie sur lequel il faut intervenir en urgence. Et – si vous lisez un peu entre les lignes – vous remarquerez qu’on traite une maladie (même l’histoire semble plus intéressante du point de vue de la maladie) plutôt que des symptômes.

Et c’est justement le point fort de ce livre : il s’intéresse aux symptômes, au contexte et surtout à l’humain. Cela peut sembler évident, mais la dette technique, cela ne se fait pas tout seul, il faut des personnes pour en produire. Bastien présente le vocabulaire, les différents types de dettes (involontaire, par négligence, assumée, etc.), et explique de manière non dogmatique et très pragmatique les concepts, les conséquences (sur les équipes et les projets), comment prévenir la dette, l’appréhender, la résoudre, etc.

Et au final, on se rend compte que la dette technique est surtout une histoire de personnes : leurs choix, les rigidités dans les projets qui mènent dans le mur (combien de fois ai-je vu cette triste conséquence), les fonctionnalités inutiles, comment une équipe malmenée en vient à produire de la dette, etc.

Son tour de force est d’expliquer de manière hyper-accessible même aux personnes non initiées à ce concept de dette technique, et une fois la lecture terminée, on se dit tout simplement : « c’est tellement évident ce qu’il dit ». C’est évident… sauf que c’est loin d’être évident.

Bref, vous l’aurez compris, je ne peux que vous recommander de lire cet ouvrage, c’est très bien écrit, fluide, léger et ça va à l’essentiel.

Et j’irais même plus loin, en vous invitant à le faire lire (surtout à vos chefs de projet). Assurément un must-read indispensable, du très bon boulot !

Pour trouver ce livre, c’est par ici : La dette technique, par Bastien Jaillot.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1652

4 commentaires

Posté par Gaël Poupard le 09/03/2015 à 9:34:25
Merci Nico pour cette note !

J’adorerai le lire mais le format numérique me gêne, je n’ai rien d’autre que mon ordinateur pour lire et ce n’est pas confortable du tout...

J’ai déjà voté pour une publication papier, j’espère que ça viendra vite (grand sourire)
Posté par Nico le 09/03/2015 à 9:40:42
De rien. (sourire)

Perso je l’ai lu sur l’iPad, ça va, c’est très agréable à lire, même si moi aussi j’ai tendance à préférer le papier. Bon là, c’est pas un pavé de 700 pages, donc ça va bien. (clin d’oeil)
Posté par Bastien Jaillot le 09/03/2015 à 9:59:08
Merci Nicolas pour cette note de lecture. Elle me rassure car ce que j'y lis est exactement ce que j'ai essayé de faire passer, sans être certain d'y être parvenu.

La rédaction est un processus extrêmement difficile quand on y est pas habitué, et le format numérique *rassure* dans le sens où il permet des itérations rapides et permet à moindre coût de lancer le livre "en production". Le format papier si le livre plaît et qu'il y a de la demande.

Encore merci Nico.
Posté par Johann Reinke le 09/03/2015 à 11:43:13
Étant sur Magento depuis des années, je sais ce que c'est que "la dette technique" (sourire)

Merci pour cet article qui va me faire acheter ce livre et soutenir le boulot d'un ancien collègue par la même occasion (clin d’oeil)

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.