Vous avez et vous aurez toujours le choix

Vous avez et vous aurez toujours le choix (le 30/12/2012)

Est-ce peut-être un effet d'une certaine maturité du Web, je constate de nombreuses interrogations d'ordre éthique, que ce soit sur ce que l'on produit (la qualité, l'accessibilité, etc.) ou sur les services que l'on utilise.

Côté production, la conférence de Mike Monteiro à Paris-Web 2012 le dit très bien : you are responsible of what you put in the world.

Côté services utilisés, je ne vais pas égrener les nombreux posts sur le sujet, les derniers qui me viennent à l'esprit sont la modification des conditions générales d'utilisation d'Instagram, et l'omniprésence de certains titans, comme Google ou Facebook.

Pourquoi ce propos ? Je vois de très nombreuses réactions à un billet nommé The Web We Lost.

Je n'ai rien contre l'idée de ce billet en soi, mais je tiens toutefois à rappeler la seule règle qui prévaut : vous avez le choix de mettre votre énergie là où vous le souhaitez, et vous avez la liberté de le faire.

Par contre, le choix de la liberté n'est peut-être pas toujours le plus facile, et encore, c'est très relatif. Vous voulez apprendre quelque chose ? Ça tombe bien, il est peu ou prou possible de tout trouver sur Internet. Ce n'est donc plus une question d'offre. Et si vous ne trouvez pas, vous avez les moyens de le créer vous-même.

Vous croyez que vous êtes prisonniers de quelque chose ? Mais libre à vous d'utiliser ce que vous aimez de la manière dont vous le voulez. Vous dénoncez quelque chose ? Investissez-vous donc.

Je peux vous assurer qu'une détermination sans faille peut soulever des montagnes. La seule chose qui soit un frein à votre détermination à faire des choses, disons-le franchement, est dans votre miroir. Vous avez le choix, vous avez toujours le choix. Envers et contre tous, vous avez et vous aurez toujours le choix.

Quand vous aurez accepté cet état de fait, vous agirez en personne libre.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1526

2 commentaires

Posté par n1k0 le 30/12/2012 à 23:42:51
C'est rigolo, le lien vers le billet «The Web We Lost» est 404 (clin d’oeil)

Le bon lien est ici http://dashes.com/anil/2012/12/the-web-we-lost.html
Posté par Nico le 31/12/2012 à 8:09:54
Arf, il manquait le l de html. Corrigé merci ! (clin d’oeil)

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.