Sud Web, merci pour l'atelier Openweb

Sud Web, merci pour l'atelier Openweb (le 16/06/2012)

Une des réussites de Sud Web édition 2012 a été l'organisation de l'« élaboratoire » : des ateliers avec un planning très libre où se sont ajoutées en dernière minute, selon l'humeur du moment, plein de sujets.

Un atelier s'est improvisé portant sur le site Openweb. Dans le cas où vous ne connaitriez pas ce site, c'est selon moi un des sites de référence en matière de standards du web.

J'ai eu le plaisir de rejoindre le collectif début 2005. Openweb et moi, pour le dire clairement, c'est une longue histoire d'amour et d'admiration. Ce site m'a bluffé la première fois que je l'ai vu, je ne comprenais même pas comment « on pouvait faire si bien avec si peu de code » (je m'auto-cite). Les articles sont de qualité, certains sont encore diablement d'actualité même 5 à 6 ans après. J'ai appris beaucoup de choses grâce à ce site, et plus que de la technique pure, c'est surtout une façon de penser.

L'idée de base d'Openweb était de faire progresser les standards du web. De ce côte-là, je crois qu'on peut dire que c'est une réussite.

Toutefois, le rythme de publication s'était calmé (en moyenne 1 article tous les 3 mois), et le collectif se posait la question de continuer à faire vivre le site. L'atelier de Sud Web a permis d'y consacrer du temps avec une bonne partie des membres ainsi que des personnes intéressées.

La première surprise a été de voir l'attachement à ce site, toujours intact. La seconde a été de voir une participation au delà de nos espérances. Il y a une réelle volonté de « bien faire le web » à travers ce projet. Stéphane Deschamps prend des notes, Élie Sloïm écoute, organise, propose, Karl Dubost est également très attentif, les idées fusent, les gens s'impliquent, j'en suis retourné et ému.

En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, je vois ce projet prendre une direction qui lui sied à merveille : bien faire le web.

Élie a d'ailleurs écrit un billet qui résume ma pensée et ce changement : Openweb, passé, présent et avenir.

Depuis, le site a subi un lifting en no-design, un article a suivi : Le pistage commercial sur le Web et DNT, le collectif se donne les moyens et les armes pour ses ambitions (publier plus et plus facilement), et je peux vous dire qu'en arrière-boutique, ça bouillonne.

Tuons une mauvaise idée : si vous avez l'envie d'écrire un sujet ayant trait à « bien faire le web », n'hésitez pas une seconde, venez ! Je connais peu de collectifs où la dimension humaine est aussi bonne, où il y a autant de compétences et de profils variés, le tout dans une joyeuse ambiance. Soyez égoïste, pensez à vous d'abord : vous auriez bien tort de vous priver d'un tel pied !

À mon sens, la question actuelle et l'un des enjeux du web de demain n'est plus de savoir si on pourra faire quelque chose, mais plutôt comment on le fera, et surtout comment on le fera bien.

Karl a écrit un compte-rendu sur l'atelier Openweb, et pour le plaisir, une photo panoramique de l'atelier.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1484


Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.