Paris Web 2011, en résumé

Paris Web 2011, en résumé (le 17/10/2011)

J'ai pour la première fois eu le plaisir d'aller assister à l'événement Paris Web 2011. Je pourrais faire une longue explication sérieuse de pourquoi cet événement est incontournable… néanmoins, je vais aborder cela d'une manière un peu différente.

Paris web, c'est le seul endroit où en moins d'une journée :

  • vous voyez Daniel Glazman qui court après un plateau de desserts,
  • Élie Sloïm vous lance un amical "salut Nico" au détour d'un changement d'amphithéâtre,
  • Nathalie Rosenberg vous régale de sa bonne humeur,
  • Antony Ricaud, après sa conférence sur le fonctionnement d'un navigateur, vous dit "mais tu aurais du dire qui tu étais, tu aimes Firefox toi !"
  • Sophie Drouvroy vous explique les vertus d'un sous-titrage pour les malentendants et vous met au détour d'une question… en situation où c'est vous qui avez besoin d'accessibilité,
  • Denis Boudreau, Pascale Lambert-Charetteur et Raphael Goetter discutent amicalement avec vous d'Openweb,
  • vous aidez la rayonnante Romy à marcher, car elle s'est foulé une cheville,
  • vous offrez un mojito à l'inénarrable Monique Brunel, laquelle vous régale de sa pêche plutôt communicative !

Je pourrais rajouter que la seconde journée, c'est le seul endroit où :

  • Muriel De Dona vous offre un délicieux chocolat et vous régale de sa non moins délicieuse compagnie,
  • Elie Sloïm et d'autres vous apportent des solutions sur un plateau d'argent à un projet qui vous tient à cœur,
  • vous avez des gens de Microsoft, Google, Mozilla et Opera qui parlent des prochaines versions des navigateurs,
  • vous pouvez apprécier la gentillesse de Chloé Beghin, les blagues et les compétences de Stéphane Deschamps,
  • vous profitez d'une discussion très intéressante sur la qualité web avec Delphine Malassingne, etc.

Tout cela et plus encore, avec un niveau et une concentration de compétences au mètre carré qui ferait baver d'envie n'importe quel DRH (ceux cités ci-dessus et tant d'autres, la liste serait très longue si je souhaitais être exhaustif) qui ne se prennent pas une seconde au sérieux. Je pourrais bien parler des conférences et des ateliers dont je me suis délecté, le tout avec un staff qui gère ça aux petits oignons, mais ce billet ferait deux bons kilomètres de long.

Pour avoir organisé plusieurs événements, en général, l'organisation n'existe pas quand tout marche (normal, ça marche) et est fustigée en cas de pépin, là, je peux bien leur dire et leur redire : ils ont assuré comme des bêtes, c'est de l'excellent boulot, réglé comme une symphonie.

Si vous n'avez pas compris pourquoi je citais autant de monde (et j'en oublie tellement), c'est parce que cet événement est avant tout une formidable rencontre de personnes passionnées et habitées, orchestrée de main de maître par des gens non moins passionnés. En tant que passionné du web, c'est un régal digne de l'ambroisie.

En tant que passionnés du web, nous adorons la technologie, mais définitivement, c'est l'humain qui est au centre de tout cela. Si vous en douteriez, allez faire un tour à Paris-Web, vous verrez que ce que l'on retient, ce sont les gens.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1425

6 commentaires

Posté par Monique le 17/10/2011 à 23:05:44
Bonjour,

Trop contente de t'avoir enfin rencontré... et oui, Paris Web mérite son hashtag #sharethelove (sourire)

C'est juste un peu difficile de redescendre sur terre au retour (clin d’oeil)

Amicalement,
Monique
Posté par Nico le 18/10/2011 à 7:29:58
Très content aussi ! (grand sourire)

En effet, on est dans un état de léger flottement après... un brin bondissant ! (clin d’oeil)

Au plaisir,
Nico
Posté par David Lafon le 18/10/2011 à 9:29:29
Tout à fait d'accord avec ta conclusion. Paris Web est l'endroit où se rencontrent des humains passionnés, où chacun partage, avec humanité, son savoir et ses expériences. C'est de là que nait cette énorme énergie, cette extraordinaire synergie qui habite chacun à la fin. Certes, le retour à la réalité est assez rude mais on repart gonflé à bloc d'avoir rencontrer tant de personnes avec qui on a plus en commun que de simples comptes Twitter.
Je regrette de ne pas t'avoir croisé entre les amphis ou à l'apéro... l'année prochaine certainement (sourire)
Posté par Nico le 20/10/2011 à 15:04:10
David : oui, j'espère vivement remettre ça et avoir le plaisir de te rencontrer. (sourire)
Posté par Christophe C le 20/10/2011 à 15:17:32
Bravo pour ce compte-rendu. Et merci de rendre compte de la place de l'humain !
Posté par tetue le 20/10/2011 à 16:21:30
Merci pour ton soutien !

Oui, c'est ça, Paris Web. Oui, comme je le disais déjà en 2006 : « une organisation remarquable, réglée comme du papier à musique » et c'est toujours aussi épatant. Oui, « définitivement, c'est l'humain qui est au centre de tout cela »?. Merci au staff, aux orateurs et au public. Merci d'oser rêver ensemble.

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.