La métaphore de la maison, de la voiture et du coiffeur

La métaphore de la maison, de la voiture et du coiffeur (le 02/06/2011)

Reconnaissons-le, quand on est dans le métier, les concepts de sites dynamiques, d'intégration (X)HTML/CSS, de surcouche Javascript/Jquery, c'est facile… mais pour le client lambda, c'est un joyeux mélange de chinois traditionnel saupoudré de patois araméen… de quoi en perdre son latin.

Or, si en tant qu'intégrateurs, développeurs et tout simplement professionnels du web, nous souhaitons mieux faire comprendre :

  • les aléas de la conception web,
  • la logique de conception d'un site,
  • des choix qui s'offrent aux clients,
  • et plus largement notre métier (!),

il faut savoir vulgariser ou le cas échéant choisir une métaphore bien percutante afin de se faire comprendre. Même si les puristes diront que la comparaison est parfois un peu à l'emporte-pièce, une métaphore bien choisie permet souvent d'éviter un long discours incompréhensible et de faire passer avec brio une idée, le client sera content d'avoir saisi les enjeux et notre bon sens.

A cet effet, trois métaphores sortent du lot : la maison, la voiture et le coiffeur. En voici quelques exemples :

Cas numéro 1 : comment faire comprendre qu'il faut commencer par l'administration du site, alors que le client n'en voit pas l'intérêt ou veut se concentrer sur le graphisme ?

  • — Cher client, concevoir votre site, c'est comme concevoir une maison, il faut commencer par les fondations, la base de données, ce sont les fondements de la gestion de votre site.
  • Variante : — je sais que pour votre maison, la couleur des pièces est importante, toutefois, il faut d'abord créer les fondations (la base), ensuite les fonctions des pièces (les parties de votre site), après nous les construirons (les pages), le coup de peinture (le look) viendra en dernier !
  • Vous pouvez même expliquer que la surcouche Javascript est un peu comme la domotique de sa maison, mais restez simple !

Cas numéro 2 : comment faire comprendre qu'un serveur rapide est important ?

  • — Cher client, imaginez que votre site soit votre prochaine voiture. Nous allons vous fabriquer une voiture moderne, qui consomme peu et qui est rapide, mais vous ne voudriez pas mettre de l'essence ou de l'huile de mauvaise qualité dedans, cela l'empêcherait de bien fonctionner !
  • Vous pouvez ajuster le discours et varier la métaphore selon les facteurs limitants : — Vous ne mettriez pas des pneus de 2CV sur une Porsche ? (serveur, accessibilité, celle-ci est multi-usages)
  • — Mais pourquoi voudriez-vous mettre de l'électronique peu sûre sur une mécanique parfaitement fiable et robuste ? (effet Jquery totalement dispensable par exemple)

Cas numéro 3 : comment faire comprendre la différence entre temps de réalisation et délai de réalisation, et le cas échéant remettre aimablement le client à sa place ?

  • — Cher client, votre coiffeur fera votre coupe de cheveux en une heure. Toutefois, si vous vouliez qu'il vous coiffe de suite, il y a de grandes chances que son planning soit déjà complet et qu'il ne puisse le faire de suite. (et accessoirement vous n'êtes pas seul sur la Terre)
  • — Cher client, quand vous allez chez le coiffeur, vous lui dites quelle coupe vous souhaitez avoir… mais vous ne lui dites pas quels ciseaux utiliser ? (mais laisse-moi intégrer ce site comme je l'entends !)

Ces métaphores sont vraiment indispensables, même imprécises, les idées passent bien. N'oubliez pas qu'aussi technique votre métier soit, savoir le vulgariser est preuve d'une très grande maitrise… vos clients sauront apprécier.

Permalien :

Flux RSS des commentaires de ce billet : https://www.nicolas-hoffmann.net/rss/commentaires.php?id_news=1392

7 commentaires

Posté par Jojo le 02/06/2011 à 13:43:35
Héhé, bien vu, je n'y avais pas pensé !
Posté par Nico le 02/06/2011 à 22:29:50
C'est à mon humble avis important de savoir rester accessible. (clin d’oeil)
Posté par Olivier Nourry le 04/02/2012 à 13:25:34
Ah mais... sur la maison et la voiture, j'ai mis un copyright, t'as pas le droit!!!! ;o)
Plus sérieusement, puissante est la force des métaphores, mais bien la choisir il faudra, et à bon escient l'employer tu devras. Car la simplification qui est sa grande vertu, peut avoir des effets secondaires indésirables... surtout avec ceux qui les prennent au premier degré et s'arrêtent à cela.
Posté par Nico le 04/02/2012 à 13:51:33
Comme maître Yoda tu parles mon cher !

Pas de copyright, y a une recherche d'antériorité en cours ! (clin d’oeil)

Je crois que j'ai utilisé ces métaphores des centaines de fois, en variant les plaisirs : le code XHTML/CSS est la charpente/structure/ossature de votre maison, etc. dans mon précédent job, c'était systématique.

Ceci dit, un client qui comprend = un client content (= un client pas chi...) (grand sourire)
Posté par Carine Reignault le 02/07/2015 à 7:42:53
Personnellement j'aime bien l'expression "Cela reviendrait à planter une tulipe avec un tractopelle" ou comment expliquer pourquoi ne pas utiliser drupal pour faire une landing page en une raison. (sifflotement)
Posté par Nico le 02/07/2015 à 9:52:02
Jolie expression ! (sourire)
(casser un sucre au marteau-pilon, etc.)
Posté par Carine Reignault le 02/07/2015 à 11:08:14
Ou coudre de fil d'or une couverture de selle? (clin d’oeil) Ou toute autre situation absurde dont l'absurdité est facile à comprendre, et il y a de quoi faire.

Ajouter un commentaire









L'option « Se souvenir de mes informations » utilise un cookie, elle ne sera pas effective si vous les avez désactivés.

Les balises HTML ne seront pas interprétées, il est donc inutile d'en mettre. Par contre, les sauts de lignes de votre commentaire seront pris en compte, ne mettez donc pas de <br />, le site s'en chargera. Bien sûr, un commentaire vide ne sera pas ajouté !

L'auteur (autrement dit moi) n'est pas responsable des éventuelles fautes d'orthographe dans les commentaires.
Tout propos raciste et/ou insultant sera supprimé sans préavis. Les commentaires hors de propos destinés à faire de la pub pour des sites seront également supprimés sans ménagement.

Je vous prie de me pardonner, j'ai énormément de mal à lire le "langage" SMS, il n'est donc pas du tout interdit de s'abstenir de l'utiliser. Qui plus est, vous avez sûrement un clavier digne de ce nom et pas celui d'un téléphone portable. Ne vous gênez pas pour utiliser l'option "Prévisualiser" si vous voulez vous relire avant de poster, je vous en remercie d'avance !

Cet article a été écrit par Nicolas Hoffmann.

Ce site est la propriété de Nicolas Hoffmann.
Tous droits réservés, les textes du blog sont publiés sous licence CC BY-NC-SA.